Les comptines de l’été : Comptines pour chanter le Far West

comptines pour chanter le far westDans la collection thématique « Comptines pour » je voudrais celles pour jouer aux cow-boys et aux Indiens ! L’éditeur Didier Jeunesse, dont j’ai déjà parlé  ici, a la bonne idée de proposer une compilation de Comptines pour chanter le Far West. Une bonne manière d’associer jeu et éveil musical. Et ça tombe bien, à la maison on lit Yakari et Nagawicka est un tube…

L’album se compose de 10 titres empruntés au répertoire traditionnel, on est donc, nous parents, dans un univers mélodique assez familier. C’est vrai qu’on fredonne très vite les « Olé olé oh banjo ! » et autres « Yipi ya ya yipi yipi ya ». La moitié des chansons, les plus dynamiques, sont interprétées et arrangées par Framix, qui leur donne une couleur moderne et fera à coup sûr se trémousser les petits au son du banjo. Il n’y a qu’avec le célébrissime Nagawicka que l’artiste nantais calme le jeu, en livrant une interprétation rythmée mais au tempo plutôt lent, à mon goût très réussie. En tout cas, le Grand, habitué à la version de Jacky Galou, n’a pas crié au scandale ! Les autres titres ont soit été enregistrés pour l’occasion, soit proviennent d’autres album parus chez l’éditeur, dont par exemple le très joli chant traditionnel iroquois Ani couni. J’aurais juste une réserve sur le bien connu Je suis un gars du Far West. Je trouve en effet un peu dommage que les paroles du premier couplet n’aient pas été adoucies pour les petits, la comptine étant un support de vocabulaire très riche pour les enfants…

En conclusion, un très bon album dans un imaginaire qu’on associe bien volontiers aux petits garçons, mais j’encourage vivement les parents et autres offreurs d’albums à le faire découvrir aux petites filles !

Et au fait, à quand un album sur les pirates ?

Comptines pour chanter le Far West, illustrées par Cécile Hudrisier, éditions Didier Jeunesse, donné à partir de 3 ans mais la plupart des comptines sont suffisamment rythmées pour entraîner les plus petits.
Le disque est accompagné d’un livre cartonné dans un format plutôt adapté aux enfants de moins de trois ans, mais les plus grands auront  du plaisir à jeter un œil aux illustrations colorées, voire à chanter les comptines en compagnie d’un adulte tout en tournant les pages.

Ce contenu a été publié dans ALBUMS, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les comptines de l’été : Comptines pour chanter le Far West

  1. Ping : 3 albums de comptines à glisser sous le sapin - Les Petits MélomanesLes Petits Mélomanes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *