HALB, L’AUTRE MOITIE

Livre disque Halb, l'autre moitiéVous avez déjà essayé de choper une mélodie par les oreilles ? Pas facile, c’est sûr ! C’est pourtant toute l’histoire de Halb, l’autre moitié, l’objet de la quête de Baka, grand-mère en perte de mémoire, et de sa petite-fille Tallinn. Un conte poignant, plein de poésie, de musique et de questions.

Baka vit seule avec sa petite-fille Tallinn, à qui elle vient d’offrir sa clarinette pour ses 10 ans. Dans la tradition familiale, se transmet aussi un morceau, de génération en génération. Une mélodie essentielle, de celles qui expliquent le sens de la vie. Seulement voilà, Baka n’arrive pas à se souvenir de la seconde moitié de cette mélodie. Tallinn l’emmène alors dans son village natal, dans l’espoir que le voyage lui rendra la mémoire.

UNE QUESTION ENVAHISSANTE

A partir de cet argument ingénieux, Sigrid Baffert a brodé un conte où chaque mot est pesé, où le 2e degré affleure et où les non-dits racontent leur propre histoire. L’ambiance est à la fois nostalgique et lumineuse, magique et désabusée. La petite Tallinn met toute sa persévérance pour retrouver la seconde moitié de la chanson, la mémoire de sa famille réduite à deux membres, tandis que Fraghe, le chien, grossit de manière exponentielle. Or Fraghe, en Yiddish, signifie «Question». Il est la question sans réponse, de plus en plus lourde, que Tallinn et Baka traînent derrière elles. Ce drôle de petit groupe part donc sur les routes, rencontrant en chemin toutes sortes de personnages prêts à pousser la chansonnette, de la troupe des militaires à celle des mauvais garçons, en passant par les musiciens de jazz et le boucher. De tout ce qu’elle entend, de toutes ces rencontres, Tallinn composera sa propre moitié, sa propre interprétation du monde.

LA MUSIQUE KLEZMER AU CŒUR DU RÉCIT

Alexis Ciesla , initiateur du projet, a composé les musiques qui s’intègrent véritablement à l’intrigue, à la fois pour en refléter l’atmosphère (gaie, nostalgique, etc.) mais aussi sur le plan culturel. Les airs de clarinette, de saxophone ou encore de violon sont inspirés en grande partie de la musique klezmer des juifs ashkénazes d’Europe de l’Est. Une musique de peuple itinérant, à la fois nostalgique et festive que l’on découvre avec bonheur dans l’album. On pense d’ailleurs fortement à la musique tzigane. 
L’histoire tourne autour d’un instrument central, la clarinette. Normal, le compositeur est clarinettiste ! Pour dérider son aïeule, Tallinn fait jouer la clarinette «comme une raquette», «comme une mouette», «qui rit à tue tête». Une manière très ludique d’aborder l’instrument. Il faut dire que la clarinette est presque un personnage, le 4e compagnon de voyage, comme au temps de la musique itinérante.

Halb, l’autre moitié est une belle histoire qui donne à la musique une place essentielle, celle du lien entre les êtres.  Elle est tout à fait accessible à partir de 5 ou 6 ans, avec ses mélodies souvent entraînantes qui feront danser les petits.

Halb, l’autre moitié, aux éditions des Braques, texte de Sigrid Baffert, musique d’Alexis Ciesla, narration d’Elsa Zylberstein.

HALB SUR SCÈNE

D’abord conçu comme un spectacle, Halb est en ce moment mis en spectacle par le Collectif de l’autre moitié.
Il est pour 2015 au programme des conservatoires de Lille, Vénissieux, Metz et Avignon.

Ce contenu a été publié dans ALBUMS, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>