Les comptines de l’été : un tour d’Europe en 30 chansons

Les plus belles comptines d'EuropeDidier Jeunesse est très fort pour dénicher des comptines, berceuses et chansons du monde entier pour charmer les oreilles de nos chérubins. Avec l’album « Les plus belles comptines d’Europe », c’est aussi aux langues étrangères que la maison d’édition entend sensibiliser les enfants dès le plus jeune âge.

Apprendre les langues en chantant, quoi de plus naturel pour un enfant ? Exercer son oreille, répéter des paroles de son mieux sans idée préconçue, autant d’actes déjà familiers dans les comptines en français.
L’album présente 30 comptines dans 13 langues différentes, avec des tubes comme « A tisket, as tasket » utilisée dans le jeu du « facteur » pour son équivalent français, « Trois éléphants » ou encore « La mia nonna l’è vecchierella » sur l’air de « Bella Ciao ». Des comptines plus inattendues de Grèce, de Turquie ou de Hongrie viennent chatouiller les oreilles de leurs sonorités colorées. Côté enfants, le Grand a adoré les comptines portugaises, ce qui a été un très bon support pour parler du pays, et accessoirement programmer un voyage là-bas… Pour le Petit, deux ans, j’avoue ne pas avoir eu le temps d’explorer les comptines avec lui. En effet, il est à un âge où il a besoin de beaucoup d’accompagnement et où il est important pour lui qu’un adulte se réapproprie les chansons en les lui chantant. Ce que, au passage, font très bien les auxiliaires de la crèche. Bref, pour un tout petit, je commencerais par la première comptine du recueil, « The Elephant » : la lenteur, les sonorités, tout est réuni pour faciliter l’apprentissage, d’autant plus qu’il est facile de mimer la démarche lourde et le balancement. « La mia nonna l’è vecchierella » me semble également facile d’accès. Dans tous les cas, deux ans est l’âge idéal, celui de l’imitation et de l’absence totale de préjugés quant à la difficulté ou au manque de compréhension d’une langue. C’est le moment de foncer !
En conclusion, je dirais que l’album est un très bel outil qui ne fera pas parler anglais en petite section mais qui donne des clefs aux parents (comme d’habitude, les explications en fin d’ouvrage sont passionnantes). Et c’est aussi le support idéal pour les enseignants en petite section…
Oh, et c’est imprimé en France !

Les Plus belles comptines d’Europe, collectif, éditions Didier Jeunesse

Ce contenu a été publié dans ALBUMS, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>