PIERRE ET LE LOUP ET LE JAZZ

The AMazing Keystone big band Pierre et le loup

©Bruno Belleudy

Ce n’est pas parce qu’une œuvre est un monument qu’on a tout dit sur le sujet, loin de là. Alors une version jazz de Pierre et le loup, ça intrigue, forcément. The Amazing Keystone Big Band donnait dimanche dernier au Théâtre des Champs-Elysées sa vision renouvelée de l’œuvre de Prokofiev. Retour sur un beau moment de musique live pour enfants.

Les deux séances étaient complètes, et 30 minutes avant le début du concert de 15h, il fallait faire preuve d’inventivité pour être bien placé. Devant le refus absolu du Grand d’aller “en haut” (vertige, quand tu nous tiens…) nous avons finalement squatté à deux sur un strapontin de l’orchestre, ce qui était finalement un très bon plan. Merci au personnel d’accueil qui nous a orientés avec bienveillance.

CONTER SUR LA MUSIQUE

Côté récit, Denis Podalydès est aux manettes, secondé par la comédienne Leslie Menu. Le sociétaire de la Comédie Française est plutôt juste, tantôt dans une sobriété à la Gérard Philippe, tantôt facétieux, comme dans ses imitations du canard ou du loup. Le duo fonctionne bien, même si on en profite moins que sur l’album. Ici, en conditions de spectacle, pas toujours facile de passer par-dessus la musique ! Mais c’est aussi une belle tentative que de conter sur la musique, alors qu’on est d’habitude trop souvent dans l’alternance stricte entre le récitant et l’orchestre.

INTERPRÉTATION JAZZ

Côté musique, les habitués de la version classique sont un peu bousculés. Si les enfants identifient bien les thèmes, on est dans un autre univers, d’autres couleurs sonores. Et ça commence avec les instruments. Le principe, c’est bien sûr que chaque instrument de l’orchestre incarne un personnage. Chez Prokofiev la clarinette est le chat, le hautbois le canard, etc. Jazz oblige, on change d’instruments, avec un chat incarné par le saxophone ténor, le (malheureux) canard par le saxophone soprano, et ainsi de suite.

JEUX DE SCÈNE

Ce premier contact avec les instruments et les mélodies est mise en scène dès le départ par le big band, avec l’arrivée progressive des musiciens. Différence de taille avec l’orchestre classique, où les musiciens sont déjà installés puisqu’ils doivent suivre le chef d’orchestre, qui lui arrive en dernier. Et là, pour le plus grand bonheur du Grand et de ses petits camarades, le saxophoniste qui joue la partie du grand-père se métamorphose en prenant les mimiques du vieil homme, le dos courbé par les ans.

Le grand-père comédien annonce d’ailleurs tous les autres jeux de scène : les joueurs de trombone portent des masques de loup, les trompettistes incarnent les chasseurs, des plumes volent lorsque le canard est avalé… Bref, les musiciens s’amusent, et nous aussi. Les accords de jazz font exploser l’humour : là le canard poursuivi par le loup, ici le grand père et le chat suivant le cortège final.

En fin de concert, le big band nous fait cadeau de deux morceaux de son prochain projet, le Carnaval jazz des animaux, et d’une déambulation dans les allées. Ici, je dois adresser mes plus plates excuses pour le Grand qui a regardé toute la déambulation les mains sur les oreilles. Depuis tout petit, il ne supporte pas les sons trop fort (sauf quand c’est lui qui les produit, bien entendu !). Et merci au trompettiste dont je n’ai pas retenu le nom et qui a du coup joué tout doucement en passant près de lui…

ENCORE DES DATES ET UN ALBUM

Pierre et le loup et le jazzThe Amazing Keystone Bigband continue à tourner avec Pierre et le Loup et le Jazz. A noter, le bon plan en région parisienne lors du festival Chorus des Hauts-de-Seine, avec une représentation sur le parvis de la Défense à 5€ le 4 avril. Les autres dates sont annoncées sur le site du big band.

Pierre et le loup et le jazz est également disponible en version CD et en version album aux éditions Le Chant du monde, mais aussi sur Deezer. J’en profite pour vous faire écouter un petit extrait :

Pierre et le loup, le dossier…

Pierre et le loup, c’est le tube absolu de la musique pour enfants, le grand classique, le modèle… C’est par lui que les enfants, bien souvent, découvrent la musique classique, voire la musique tout court. Rien d’étonnant donc à ce que l’actualité autour du récit musical de Prokofiev soit si riche. Entre la version jazz, les sorties d’album, les suites, on pourrait en remplir un blog ! Je me contenterai de vous proposer une série d’articles sur le sujet, à raison d’un par semaine. Parce que je reste convaincue, même après une centaine d’écoutes, que Pierre et le loup est une de ces œuvres essentielles et structurantes qui façonnent avec bonheur les oreilles de nos petits.

Ce contenu a été publié dans SORTIES, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à PIERRE ET LE LOUP ET LE JAZZ

  1. Ping : Faites découvrir le jazz à vos enfants ! - Les Petits MélomanesLes Petits Mélomanes

  2. Ping : Week-ends d'avril : concerts et ateliers musicaux - Les Petits MélomanesLes Petits Mélomanes

  3. Ping : Bon plan : invitations enfants pour Le Carnaval Jazz des Animaux à l’Auditorium de Lyon | Les Petits Mélomanes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>