Un carnaval jazzy pour enfants à l’Auditorium de Lyon

Les comptes-rendus de concerts continuent à l’Auditorium de Lyon, où la saison jeunesse est loin d’être terminée, avec pas moins de quatre concerts à venir. Cette fois nous avons assisté au concert tant attendu du Carnaval Jazz des Animaux le week-end du 25 février. Un moment exceptionnel pour nos petites oreilles de sept ans, où les enfants ont pu découvrir le jazz sous toutes ses formes.

Carnaval jazz des animauxL’Aîné commence à avoir ses petites habitudes à l’Auditorium de Lyon, puisque nous avons déjà pu venir y écouter Pierre et le loup, l’Oiseau de Feu et le ciné-concert de Collège, de Buster Keaton. Pour l’occasion, nous emmenons la Copine – c’est son cadeau d’anniversaire pour ses 7 ans et son premier spectacle à l’Auditorium de Lyon. Quant à l’Aîné, il fait le fier en racontant TOUT ce qu’il est déjà venu voir dans cette salle !

Nous assistons pour la première fois aux « Propos d’avant-concert », destinés à expliquer au public l’œuvre qu’il va écouter. Une heure avant la représentation, Jean-Paul Boutellier et le tromboniste Bastien Ballaz présentent l’œuvre originale et l’œuvre adaptée au jeune public. Des propos intéressants qui préparent aussi les parents à accompagner les enfants dans l’écoute. Enfin, vient le temps de « l’ascension » vers le 1er balcon, et pour la Copine de la découverte de la salle.

Jeux de scène percutants et narration dynamique

Le silence se fait et la scène est plongée dans le noir. Et si le récitant Sébastien Denigues s’installe calmement dans un sofa, l’orchestre fait lui une apparition tonitruante. Le concert commence !

Sur scène, un gros fauteuil donc, à droite de l’orchestre, face aux percussions, et c’est tout. La scénographie est sobre. Les jeux de lumières le sont aussi, mais participent à recréer l’histoire, par exemple en faisant apparaitre un carré d’herbe où retombe durement le récitant, quand le loup est rejeté par l’éléphante.

alicia

La Copine

 

« J’ai aimé le passage avec l’éléphant, quand le monsieur imitait l’éléphant avec son instrument : le tuba, qui ressemblait à sa trompe et ses pas lourds. »

C’est un plaisir de voir l’orchestre sur scène car une vraie complicité relie les musiciens ! Ils ont réussi le pari d’une mise en scène simple mais assez dynamique. Ainsi, le tableau de l’hémione a marqué tous les esprits, grâce à un cri de surprise – « Un quoi ? » – poussé par tout l’orchestre, avant que l’instrumentiste soliste interprète de l’équidé ne parte en courant, pourchassé par le récitant ! Par la suite nous assistons à un combat de kangourous parmi les trompettistes… vraiment !

Ces jeux de scène sont suffisants pour attirer l’attention des enfants vers les instrumentistes et les faire rire à plusieurs moments durant l’heure de spectacle. La réussite est qu’ils ne sont pas trop envahissants et ne prennent pas le pas sur la musique.

Improvisations et virtuosité

Et côté musique donc, nos oreilles sont servies. Les enfants apprécient le concert et applaudissent avec toute la salle à la fin de chaque improvisation. Celles-ci font pour moi tout l’intérêt du spectacle, puisqu’elles différencient celui-ci de la version enregistrée que j’ai entendue très souvent ces derniers mois !

ainé

L’Aîné

 

« J’ai beaucoup aimé les plumes, le joueur de l’hémione qui s’enfuit, c’était très drôle. »

L’excellence musicale de l’Amazing Keystone Big Band est bien démontrée par la précision de l’exécution de l’œuvre, la qualité des improvisations, la facilité avec laquelle certains passent d’un instrument à l’autre, tandis que les quatre chefs d’orchestre se passent discrètement la direction de l’ensemble.

La représentation s’achève sur un départ en fanfare dans la salle sous les acclamations méritées du public !

L’auditoire a apprécié de découvrir, en bonus, un extrait du futur spectacle du big band, autour de Django Reinhardt et je suis sortie bien décidée à surveiller leurs dates de concert dans ma région. Quant aux enfants, ils sont très heureux de cette sortie, de la mise en scène, d’avoir bien ri aux imitations animales, et sont bien décidés à revenir !

Ce contenu a été publié dans SORTIES, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *