J’ai descendu dans mon jardin

J'ai descendu dans mon jardinPour commencer avec les contes musicaux, il y a des albums doux et légers, vraiment adaptés aux tout petits. J’ai descendu dans mon jardin donne un souffle nouveau, sans en faire des tonnes, aux comptines (trop ?) souvent entendues. Coup de cœur !

« Il était une fois Petit Vieux, Petite Vieille »

Ainsi commence l’histoire contée dans J’ai descendu dans mon jardin, découvert dans les sorties du mois mars de l’éditeur Didier Jeunesse. Adapté du spectacle d’Aimée la Salle et Serena Fisseau, Enfantines, l’album est idéal pour initier un petit, dès deux ans environ, aux contes musicaux.

Une musicalité tout en délicatesse

L’histoire toute simple de Petit Vieux et de Petite Vieille est ponctuée de chansons traditionnelles, connues et moins connues, interprétées a capella. J’ai par exemple découvert P’tit moulin, grand moulin, venue de Bretagne, mais aussi Saute crapaud, une comptine cajun de Louisiane qui a bien fait rire le Grand. L’absence d’instruments produit un chant fin et harmonieux, et appelle l’univers familial, lorsque les parents et grands-parents chantent pour leurs enfants.

Un livre pour petits et grands

Le livre joliment illustré par Marion Piffaretti est très coloré et plein de poésie, croquant personnages joyeux et petits bonheurs. On danserait bien nous aussi dans le champ de coquelicots… Pour les parents, les dernières pages proposent les mélodies des chansons les moins connues, les gestuelles ainsi que les références, comme souvent chez l’éditeur.

J’ai descendu dans mon jardin, d’Aimée de La Salle et Serena Fisseau, illustré par Marion Piffaretti, éditions Didier Jeunesse, collection Polichinelle.

Pour en savoir un peu plus sur les auteures qui interviennent dans les crèches et maternelles,  vous pouvez consulter les sites web d’Aimée de La Salle et de Serena Fisseau.

Si vous êtes dans le coin, vous pouvez aussi assister au spectacle Enfantines du 11 au 17 avril au Théâtre des vents à Avignon (84)

Ce contenu a été publié dans ALBUMS, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *