KLASSIKO DINGO : DU CLASSIQUE A LA RADIO RIEN QUE POUR LES ENFANTS

radioBonne nouvelle, les petits ont désormais leur émission consacrée au classique ! Tous les samedi matin à 9h, Nicolas Lafitte les initie selon un rituel qui pour l’instant ne déroge pas : une grande œuvre (Pier Gynt, La Pastorale, Les Quatre saisons…), une question d’enfant (La contrebasse, la musique de chambre, etc.), puis l’extrait d’un album qui vient de sortir, cette fois pas forcément du classique. Pour finir les spectacles de la semaine. Et tout ça en 30 minutes.

COTE ENFANTS

Le Grand et le Petit ont pour l’instant « écouté » deux émissions en podcast. Bon point, le générique est adopté par les deux monstres qui se déhanchent en cadence. Une fois que l’émission commence, focus sur le Grand, le Petit vacant à ses occupations de Petit.
La première émission écoutée (celle du 27 septembre) était consacrée au Carnaval des Animaux de Saint-Saëns, œuvre que le Grand connaît par l’adaptation d’Elodie Fondacci. Nicolas Lafitte parvient à la résumer sans trop s’appesantir, en passant des extraits de la Basse-Cour, d’Aquarium et du Cygne.
A la fin, déception (feinte?) du Grand : « Mais c’est même pas une histoire ». Puis petite provocation « C’est nul la musique les histoires c’est bien ». Si je le prenais au sérieux, je n’aurais bien sûr qu’à glisser la clef sous la porte de ce blog à peine né, juste après avoir jeté aux quatre vents mes (quelques) principes éducatifs (qui n’ont pas été réduits à néant par le chaos quotidien). Ceci dit il ne faut pas trop prendre au sérieux sa provoc façon Moyenne Section.
Ce que je retiens quand même de cette première écoute, et qui s’est vérifié ensuite, c’est que le Grand n’est pas assez grand pour s’intéresser plus de 15 10 secondes aux explications brutes au sujet d’une œuvre. Son père l’avait déjà constaté lors d’un concert jeune public à Pleyel : dès que la pédagogie se fait trop présente, l’enfant s’absente.

COTE PARENTS

Merci ! Parce que l’émission nous apporte plein de billes sur les œuvres, les sorties d’albums et les sorties tout court. Merci de nous avoir fait danser, le Grand et moi, sur la Pastorale de Beethoven (la sonate pour piano, pas la symphonie). Après quelques émissions, j’ai plein de nouvelles envies pour les petits !

Pour conclure, chez nous on écoutera encore Klassico Dingo, parce qu’on n’a pas fini de découvrir de nouvelles œuvres. Et on essaiera quand même d’être au rendez-vous le samedi matin, parce qu’un podcast qui dit « c’est le week-end » un lundi soir, c’est quand même un peu perturbant quand on essaie de comprendre l’enchaînement des jours de la semaine !

Klassiko Dingo, le samedi à 9h sur France Musique et en podcast à toute heure
Pratique, vous trouverez sur les pages des émissions toutes les sorties d’albums.

Image conçue à partir d’un visuel de Freepik
Ce contenu a été publié dans LIVRES ET MEDIAS, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à KLASSIKO DINGO : DU CLASSIQUE A LA RADIO RIEN QUE POUR LES ENFANTS

  1. Ping : HISTOIRE DE BABAR | Les Petits Mélomanes

  2. Ping : BABAR : UNE HARPE A LA BIBLIOTHEQUE | Les Petits Mélomanes

  3. Ping : UNE SOIREE A L’OPERA QUAND ON N’A PAS 5 ANS, CA SE PASSE COMMENT ? | Les Petits Mélomanes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *